jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller
Nicolas HULOT poursuit sa campagne auprès des blogueurs parisiens
Au lendemain de sa déclaration de non candidature à l'élection présidentielle, Nicolas HULOT était mardi soir à une édition spéciale de "Paris Bloguet'il" pour poursuivre son effort de sensibilisation des consciences aux changements climatiques.
 
Après la projection d'une "vérité qui dérange", le film d'Al Gore, Nicolas HULOT est venu rappeler à plus d'une centaine de blogueurs que le progrès avait des effets pervers, que l'humanité avait contracté ces dernières années une dette écologique au même titre qu'il existe une dette économique, et que ses effets allaient être d'une très grande brutalité. <<Si nous anticipons, nous pouvons encore l'accompagner. Sinon, tout cela risque de très mal se terminer" a expliqué l'animateur, soucieux de concilier humanisme et respect de la nature.
 
Rappelant la fragilité de l'atmosphère, l'envol des émissions de gaz carbonique, la fonte des calottes glacières, le réchauffement du climat, le boom démographique et l'épuisement des ressources alimentaires, Nicolas HULOT a plaidé pour une "société de modération" et proposé de nombreuses réformes, allant de la création d'un vice Premier Ministre chargé de l'écologie et du développement durable, de l'établissement d'une taxe carbone, en passant par une refonte de la politique agricole commune ou encore de la création d'une haute école de l'environnement.
 
Avec plus de 500.000 personnes ayant signé son pacte écologique , Nicolas HULOT a invité les blogueurs présents à cette manifestation à l'aider à atteindre son objectif d'un million de signatures, un cap qui pourrait permettre au militant écologiste de peser sur les décisions du futur gouvernement, quel que soit lePrésident.. ou la Présidente de la République.



1 commentaire

Blogosphère

Mardi 23 Janvier 2007

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+




Ecolochic

TechAfrika