jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller

(mon avis sur un produit qu'on ma prêté pendant 2 semaines)


HTC P4350 : un smartphone dans l'ombre du TyTN.
Lorsqu'on demande à un vendeur de la FNAC ce qu'il pense du HTC P4350, sa première réponse est : <<il est moins bien que le TyTN>>. Sur le plan technique, les deux machines ne boxent en effet pas dans la même catégorie. Le TyTN s'appuie par exemple sur un processeur Samsung S3C2442 cadencé à 400 MHz contre un modeste TI OMAP 200 Mhz pour le P4350. En matière de connectivité, les deux smartphones proposent bluetooth et wifi mais le TyTN dispose d'un module 3G/HSDPA là où le P4350 se limite à du GPRS et du EDGE. Enfin, le TyTN adopte une molette latérale et embarque une caméra VGA frontale pour la visiophonie, deux composants absents du P4350.

Alors, acheter un P4350 serait-il une hérésie ? Pas tout à fait. La puissance d'un processeur ou le haut débit mobile sont des points importants mais un smartphone reste avant tout une machine pour téléphoner et s'organiser et sur ces deux points, le P4350 fait jeu égal avec le TyTN, s'appuyant sur le même système d'exploitation Windows Mobile 5 et ses nombreuses applications dont la messagerie désormais enrichie de la fonction Direct Push.  Moins rapide et moins véloce que son ainé, le P4350 reprend par contre l'avantage avec un poids inférieur au TyTN (168 grammes contre 176 grammes) et surtout une épaisseur de 17 millimètres, largement inférieure aux 22 millimètres du TyTN.  Bref, avec un vrai stylet (contre un stylet télescopique pour le TyTN), un clavier mécanique, un capteur photo 2 Megapixels, une connectivité EDGE et Wifi, et un tarif de 500 euros, largement inférieur aux 650 euros du TyTN, le P4350 est un smartphone tout à fait correct. Il mérite de sortir de l'ombre du massif TyTN et s'avère nettement plus agréable à l'usage, malgré l'absence de 3G.



2 commentaires

Technosphère

Mercredi 24 Janvier 2007

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+