jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller
J.O. : le précédent coréen
La blogosphère commence à s'agiter sur la question d'un éventuel boycott de la cérémonie d'ouverture des J.O. voire le boycottage total de la grande fête du sport, organisée en Juillet prochain à Pekin. L'ami Mry, désormais chez Ogilvy, allume par exemple Heaven, agence de buzz prise au piège de ses revendications "éthiques" et de l'accompagnement de son client Samsung, sponsor des J.O. Pour ma part, même si je réprouve la violence et la répression chinoise au Tibet, je n'ai pas non plus envie de soutenir le régime potentiellement théocratique du Dalaï Lama. La Chine ne lâchera pas le Tibet où se trouvent ses réserves stratégiques en eau douce et où l'ethnie Han est d'ailleurs déjà majoritaire. Certains parleront de génocide culturel. Je trouve le terme excessif en particulier quand on est, comme tous les Français, le fruit de tant de mélanges entre tous les peuples d'Europe. Mon sentiment est qu'il faut voir le verre à moitié plein, constater les immenses progrès effectués ces 20 dernières années par la Chine en matière d'ouverture et comprendre que ce pays est passé du moyen-âge à la modernité en 2 générations. Comme pour Seoul en 1988, je pense que ces J.O seront ceux de l'ouverture de la Chine au monde, de son éveil. Les boycotter ou les saboter serait un affront pour cet empire qui ne ferait qu'aviver les tensions au coeur d'une Eurasie déjà en ébullition.


7 commentaires

Polisphère

Lundi 31 Mars 2008

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+




Ecolochic