jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller
Indignation sélective
C'est marrant. Le honduras a été victime d'un coup d'état de l'armée et son président, démocratiquement élu, n'a pas reçu le soutien de Bernard Henri Levy, pourtant bien prompt à réagir sur d'autres atteintes à la démocratie. Il est vrai que le Honduras est dans le pré carré des américains et que le président Zelaya a la malchance d'être soutenu par Hugo Chavez, pas forcément apprécié des néo-conservateurs...


0 commentaire

Polisphère

Lundi 29 Juin 2009

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+




MobileMarketing.fr