jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller
Tiki'Labs revient aux sources du digital
Passionné de l'internet mobile et de tout ce qui touche aux "mobinautes", je m'intéresse depuis plusieurs années aux nouvelles interfaces homme-machine, permettant de simplifier la consultation et la saisie des données. 

Tout le monde connaît bien évidemment le clavier, physique ou virtuel, les systèmes de souris, clavier ou désormais d'écran tactile piloté au doigt. Certains d'entre vous utilisent également des logiciels comme T9 (Tegic/nuance) ou Suretype (blackberry), permettant une frappe prédictive sur des claviers numériques. D'autres encore se souviennent sans doute de Graffiti, le système de reconnaissance d'écriture de Palm.

Ce midi j'ai eu l'occasion de déjeuner avec Xavier Paulik, le directeur de Tiki'Labs, un essaimage de France Telecom qui travaille depuis déjà quelques années sur un nouveau logiciel de saisie pour écran mobile. Baptisé TikiNotes , le logiciel propose de découper l'alphabet en 6 boutons, se divisant eux même en 6 sous-boutons. Pour taper le A, il faut donc cliquer une première fois sur le premier bouton puis cliquer une nouvelle fois (ou glisser), toujours en haut à gauche, pour confirmer la saisie.

Pas forcément évident à utiliser, le logiciel permettrait néanmoins une saisie plus rapide et surtout plus précise que sur un clavier virtuel ordinaire. "Nous allons essayer de battre le record du monde de vitesse de saisie sur iPhone" m'a expliqué Xavier Paulik, dont la société a déposé plusieurs brevets. "Mais notre vrai combat c'est de séduire le grand public, avec un logiciel très intuitif".

En utilisant sa propre technologie de frappe prédictive, Tiki Notes suggère en effet non seulement des lettres mais surtout des mots, permettant de taper en quelques secondes les phrases les plus usitées.

Bien que son logiciel soit disponible sur l'iPad, la société TikiLabs entend surtout l'imposer sur un maximum de petits écrans tactiles : smartphones, télécommandes, cadres photos, montres intelligentes et pourquoi pas des tables grâce aux technologies haptiques. Pour le moment gratuit, le logiciel pourrait être vendu en freemium aux mobinautes mais surtout proposé sous licence aux opérateurs et aux constructeurs.

Parallèlement à son logiciel de saisie, la société a également lancé TikiSurf, une application à mi chemin entre un navigateur et un système de gestion des signets, reposant également sur une technologie de contextualisation des boutons. "C'est le seul système permettant de faire de la saisie ET de la navigation sur une toute petite surface" insiste Xavier Paulik.

Bref, une interface révolutionnaire, potentiellement concurrente de celle développée par Apple pour l'iPhone, et qui mérite de se démocratiser sur tous les supports digitaux (numériques) se pilotant au doigt (digital).

mon univers tikilabs à télécharger


0 commentaire

Mobisphère

Mercredi 23 Juin 2010

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+