jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller
Retrosexuel : un court Metrage aux grandes ambitions
A l’invitation d’Estelle Monraisse, attaché de presse de PriceMinister, je suis allé mercredi soir chez Bruno de Sa Moreira, business angel de ladite place de marché mais surtout auteur d’un court métrage aux grandes ambitions : Retrosexuel.

L’histoire ? Paul, un « metrosexuel » des années 2000 se fait marcher dessus par son amie (Serena ex-Nice People..) et les mauvais garçons de son quartier. Il décide de s’endurcir en prenant des cours auprès d’un professeur : Bull, un « coach en virilité », qui va lui apprendre à redevenir un homme, un vrai...

A mi chemin entre un court métrage et les programmes court diffusés en début de soirée sur les chaînes de télévision, Rétrosexuel revendique le titre de « première websérie française de qualité cinéma » grâce à l’usage d’une caméra 35 millimètres et la présence de comédiens professionnels.

Coproduite par Normandy et Existenz, la série devrait compter 24 épisodes de 3 minutes chacun mais débute avec un « pilote » d’une dizaine de minutes, lui même découpé en trois séquences « En cas de succès auprès des internautes, nous espérons pouvoir attirer des partenaires et des sponsors, afin de financer la suite de la série » expliquent les producteurs qui admettent des « contraintes budgétaires très serrées » pour la réalisation des premiers épisodes.

Alors que le gouvernement agite le bâton de l’Hadopi pour lutter contre le piratage et que de nombreux industriels du cinéma s’interrogent sur la chronologie des médias, ce « Retrosexuel » devrait en tout cas démontrer que l’internet ne se limite plus à être un tremplin pour les autres médias et qu’il constitue un espace d’expression à part entière pour la nouvelle vague des réalisateurs hexagonaux.

Pilote disponible ci dessous. Le site est par ici. Bonne chance à toute l'équipe !



4 commentaires

CultureSphère

Vendredi 6 Mars 2009

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+