jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller
L'USS Enterprise ne connaît pas la crise
Près d'un demi siècle après le premier épisode de Star Trek (1966), la célèbre franchise américaine s'est offert un superbe retour dans les salles obscures grâce au réalisateur JJ Abrams. Sans être "fan" de la série TV, je la regardais volontiers quand j'étais plus jeune et j'ai même du aller voir l'un des 10 films produits pour le cinéma depuis 1979. Mais en dehors de Leonard Nimoy (79 ans) qui fait une apparition, le nouveau Star Trek est surtout un grand coup de frais. Au delà de l'histoire qui raconte la genèse de l'USS Enterprise, la composition de l'équipage (Scotty, Uhura, Sulu, Mc Coy, Checkov...) et la rencontre entre la tête brulée James T. Kirk et le froid "Spock", ce nouveau Star Trek introduit pas mal d'humour dans le froid galactique sans oublier des réfléxions universelles sur la filiation, l'amour, l'amitié et la vengeance... en particulier contre ceux que l'on croit coupable d'un génocide. Un téléscopage avec l'histoire contemporaine qui échappera peut être aux fans de SF mais qui démontre en tout cas qu'Hollywood sait habilement marier réflexion et action.


1 commentaire

CultureSphère

Jeudi 7 Mai 2009

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+




Ecolochic