jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller
Crise systémique : La Chine lâche les USA
Après le Japon ou l'Allemagne, beaucoup d'économistes imaginaient que la Chine serait le pays qui soutiendrait l'économie américaine. Entre ses exportations payées en dollars, eux mêmes recyclés en achats de bons du trésor américain, la politique de la Chine masquait les immenses déficits commerciaux et monétaires américains. Mieux, depuis quelques semaines, beaucoup imaginaient que ses banques, à l'instar des fonds souverains moyen orientaux, viendraient à la rescousse des grands banques américaines, fragilisées par la crise des subprimes (10 milliards de dollars de perte pour CitiGroup et 9 milliards pour Merril Lynch pour cette seule semaine). Il n'en sera rien. Comme l'explique cet article de RFI, la Chine va certainement laisser la crise bancaire américaine éclater. Un choix lucide, dangereux à court terme car il pourrait réduire la demande des américains pour ses produits, mais pertinent sur le long terme.

Crise systémique : La Chine lâche les USA
20 ans après l'effondrement de l'URSS, nous assistons sans doute en ce début 2008 à la fin de l'hyperpuissance américaine et à une formidable redistribution des cartes à l'échelle internationale dont les gagnants seront sans doute les "BRIC" (Brésil, Russie, Inde, Chine), les pays du golfe et, je l'espère, les Européens si ils retrouvent l'envie de s'inventer un destin commun. Après avoir été les grands gagnants des deux dernières guerres mondiales et de la guerre froide, les USA, qui resteront quoi qu'il en soit une grande puissance, devront ainsi apprendre à évoluer dans un monde multipolaire.

A lire :
2008, Phase de plein impact global de la Très Grande Dépression US
2008 marquera la fin de 94 ans de suprématie économique US





1 commentaire

Polisphère

Dimanche 20 Janvier 2008

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+



Ecran Mobile

Ecolochic