jer.me : le blog de Jérôme Bouteiller

Oué je sais on est en Avril et c'est le genre de papier qu'il faut sortir en janvier mais j'ai eu un premier trimestre un peu agité donc je poste quand je peux.


Mon Bullshit Tech Bingo 2016
1er tendance : humaniser le business
 
L'année dernière Maurice Levy avait traumatisé tout le CAC40 en leur expliquant qu'ils allaient se faire "uberiser" par des licornes américaines. Certains PDG ont sans doute pensé qu'ils allaient subir les pires outrages de la part d'un animal mythologique mais il ne s'agissait évidemment que d'une disruption de leurs modèles économiques avec l'arrivée d'app companies (UBER, AirBnB) qui sous couvert d'économie du partage se comportaient encore plus mal que les pires des capitalistes. Comme nous l'a expliqué récemment Alain Minc (qui ne dit pas que des conneries), il ne faut donc plus parler d'uberisation de l'économie (ce qui sous entend qu'on est un gros licorné de capitaliste..) mais plutôt de "blablacarisation de l'économie", une sorte de capitalisme plus soft, plus humain, plus Français quoi.
 
2e tendance : humaniser la technologie
 
Depuis l'expérimentation du chatbot nazi de Microsoft, l'intelligence artificielle a mauvaise presse. Non seulement ces putains d'algorithmes vont mettre des armées de journalistes, d'avocats ou de conseillers clientèles malgaches au chômage, mais en plus ils font l'apologie de peintres autrichiens ratés et ça c'est juste inacceptable. Du coup, pour ne pas passer pour un tech-esclavagiste pro nazi, l'astuce c'est d'humaniser la technologie, de rendre les algorithmes plus compréhensifs. Sur ce créneau le champion du Wording c'est clairement SNIPS qui nous explique que l'humain reprendra le pouvoir sur les Bot, parce que jamais on ne cédera devant la barbarie (© OSS117)
 
3e tendance : Porter des lunettes
 
AR ou VR ? Augmented Reality ou Virtual Reality ? Depuis le faux lancement des Google Glass et le rachat d'Oculus par Facebook, toute la planète tech se demande quelle sera la technologie qu'on portera au bout de son nez. Les Google Glass avec leurs verres transparents sont apparemment victimes des errements stratégiques de Google et de sa filiale NEST dirigée par un ancien cadre dirigeant d'Apple qui n'a pas - quoi qu'il en pense- la vista de Steve Jobs (jeu de mot Microsoft/Apple au passage pour ceux qui suivent). Chez Zuckerberg on prépare le lancement de l'Oculus mais difficile de croire que ce casque "lourd" séduira au delà des populations d'hardcore gamers. Et Facebook créé d'ailleurs la confusion en présentant le modèle 2026 de l'Oculus Rift qui ressemble.. à des Google Glass (WTF!!!)
 
4e tendance : L'internet des étiquettes
 
Bon, moi j'ai joué le jeu de l'IOT depuis 2004. J'ai eu un lapin Wifi, une balance Wifi, un détecteur de fumée Wifi, et tout le toutim. Le problème c'est qu'on est loin, mais carrément très loin de l'avalanche annoncée par Cisco pour 2020 (50 milliards d'objets connectés dans 3 ans, sérieux ?). En réalité, Apple ne vend que quelques millions de montres par an et personne ne croit une seconde que les bracelets et autres "wearable" feront les volumes attendus. Par contre, les étiquettes RFID se glissent effectivement partout mais cela restera très "low tech". Parlons donc d'Internet of Tags (l'internet des étiquettes) plutôt que d'internet of Things. Cela me semblerait plus objectif…
 
5e tendance : Réinventer la publicité
 
Le patron de l'IAB l'a récemment admis : toute l'industrie a merdé depuis 10 ans. Et devant l'épidémie d'adblocking, le petit monde des pubards (SSP people/DSP people/DMP people) a promis/juré/crashé qu'il fallait désormais se focaliser sur la qualité à coup de brand safety, brand awarness et de viewbility. Et au delà de l'UX -qui doit être une "priorité" -  il conviendra également de renforcer le contrat de confiance avec les lecteurs en mettant un terme aux publi-redactionnels (qui ne sont plus SEO compliants by the way) au profit de native advertising que les internautes aiment tellement que les CTR soit 5 à 10 fois supérieurs. T'as rien compris ? Pas grave car avec le RTB rebaptisé programmatique, tout le boulot sera bientôt confié à des bots nazis qui bidderont automatiquement pendant que les derniers journalistes iront poster leur prose sponsorisée par pôle emploi sur LinkedIn et Medium.
 
Bonne année 2016 :-)
(pour moi elle est déjà pourrie alors le reste...)


0 commentaire

Technosphère

Jeudi 14 Avril 2016

Rss
Facebook
LinkedIn
Twitter
Google+




Ecolochic